La fille de la superette de Sayaka MurataEnfin debute le bon mois japonaise ! Je me suis jetee sur ce petit livre de 144 pages: la fille de la superette de Sayaka Murata.

mois au japon

Keiko est une fille a part. Meme a 36 ans, sa famille et ses amies la considerent comme une fille inadaptee. Elle travaille dans une superette, celibataire sans avenir. Mais peut-etre que le probleme ne viendrait pas d'elle ?

Ce livre est tout simplement un hommage a tous ceux et celles qui se retrouvent hors-societe ! Keiko a toujours eu sa logique, sa facon de penser et surtout sa vie qui la satisfait ! Mais le probleme cela ne rentre pas dans les cases de la communaute. Elle va meme essayer de s'y conformer jusqu'a sa rencontre avec Shirara, un autre asocial qui essaye de s'integrer. Mais bien sur rien ne se passera comme je le pensais. Bref je ne dois pas etre bigrement conditionnee ! mais cette fin me satisfait au plus au point ! Je ne dirais rien car je me demande quel est votre niveau de marginalite !

Vraiment ce livre est un delice, un bonbon bien sucre, bien drole mais posant de bien bonnes questions. Notre place dans ce bas monde ! J'ai aime Keiko, j'ai crie contre tout ce monde qui voulait la faconner ! Et comme la fin est magique je ne peux que vous conseillez ce livre de 144 pages