tricot du bout du bout du monde

lundi 16 mai 2022

Une bien bonne soupe

Une soupe a la grenade de Marsha MehranCet intermede culinaire m'a ete propose par Hilde et ce fut un regal de lire "la soupe a la grenade" de Marsha Mehran.

Un restaurant s'ouvre dans ce village perdu d'Irlande, Ballinacroagh ! Il en sort des effluves, des odeurs totalement exotiques. Il faut que dire que les 3 soeurs, proprietaires, viennent d'Iran et ont decide de faire revivre, avec ce Babylon cafe, leur cuisine persane ! Bien sur, tout n'est pas rose mais elles ne seront plus jamais seules et la peur pourra se dissiper dans cette region ayant ses propres saveurs.

J'avouerais avoir eu peur au depart. Car dans ce village, il y a tout un parrain, Thomas McGuire. Il s'agit du proprietaire des nombreux pubs et proprietaire carrement du village. Il controle tout ! Alors bien sur il ne voit pas cette concurence d'un bon oeil avec des relents de racismes assez terribles. Je me voyais dans une enieme histoire dichotomique entre les pauvres immigres et le mechant, tres mechant, autochtone qui les chasse de son village avec toute la population derriere lui. Et bin non !

L'histoire est parsemee de flashbacks. Bien sur, les plus importants parlent des 3 soeurs, de leur vie en Iran et le pourquoi de leur atterrissage dans ce bled perdu, de leur vie cassee et de leur entreaide fondamental. Mais il y aura aussi les histoires des ces villageois, totalement touchantes, ils finiront par etre vraiment attachants. Il y aura des malveillant(e)s, comme la commere du village pro-Mcguire (bien sur) mais beaucoup de personnages adoreront cette cuisine, la chaleur de ces 3 soeurs meme le cure du village (vraiment que des passages rafraichissants).

Et il ne faut surtout pas oublier que ce roman sera parseme de recettes. Il va falloir que je les teste. Que cela semble bien bon, toutes ces epices...un delice !

Bref, ce livre touche quand meme des themes tres durs, revolution, immigration, integration, le mal etre des villageois. Mais avec des touches, quand meme, de magie, chacun essayera de se liberer de tous ses carcans. Meme Thomas, le pere odieux, je ne lui voulais que du bien a la fin !...

Un livre rafraichissant optimiste et tout un plaisir a lire surtout en ce moment !

la critique de Hilde ici

 

Posté par rachel17 à 10:17 - - Commentaires [35] - Permalien [#]


mardi 10 mai 2022

Les oies meurent a Mexico !

les oies sauvages meurent a MexicoTout un titre pour mon livre mexicain du debut du mois !....ce livre ecrit par un francais, Patrick Mahe, nous explique pourquoi de nombreux irlandais ont traverse le rio grande / bravo pour combattre contre les US, une toute nouvelle nation !

book trip - mexico bibli

En gros, ces hommes, le trefle sur le coeur, ont fuit les anglais et la famine pour se retrouver confronter a ces "natistes" protestants. Tout est rageant, tout est frustrant et en lisant ce livre, on se dit que la betise est universelle dans le temps ! Ils ont cherche un coin sur terre pour vivre et pratiquer leur religion et seuls les mexicains les ont acceptes. Bon OK tout ne fut pas si rose de ce cote-ci du fleuve ! Les generaux et leurs egos, ne vont vraiment pas aider cette nouvelle (aussi) nation qu'est le Mexique ! On peut parler d'une guerre de religions due a la fameuse (que je ne connaissais pas a vrai dire) mais horrible "destinee manifeste" du president US Polk !

J'avoue n'avoir pas adhere au fond du roman, des aller-retours continuels n'ont pas aide a la limpidite de ma lecture, ce fut meme limite laborieux. Mais bon, j'ai quand meme pu suivre avec beaucoup d'interets et de passions (pucha j'ai encore la haine de leur traitement) ce bataillon Saint-Patrick. Tous ces hommes continuent a etre celebres, au Mexique, les 12 septembre !

Un livre interessant d'un point de vue historique entre les relations irlandaises/americaines et americaines/mexicaines. elles furent totalement belliqueuses et sans empathie. Bref il faut avoir le moral pour lire ce morceau d'histoire qui semble continuer aujourd'hui ! 

 

Posté par rachel17 à 09:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 6 mai 2022

Les Jango

Les jango de Abdelaziz Baraka SakinJe retourne sur le continent africain avec ma LC, plus precisement au Dafour avec "les Jango" de Sakin et surtout avec la Belette !

Bon j'avouerais avoir eu du mal a rentrer dans l'histoire...toute une adaptation a prendre avec tous ces noms. Et pourtant nous sommes dans un tout petit village proche de la frontiere ethiopienne. Mais quel village ! Une fois mon acclimation enclenchee, je me suis regalee avec tous ces personnages, tout en couleur, tout en diversite ! Et les jango, tout une classe a part qui veulent seulement vivre. La survivance commence a leur sortir par les yeux ! Mais helas, helas, comme toujours le pouvoir en place ne les ecoute pas, ne les aide pas.....et cela se termine, comme toujours, en revolution !

Cette montee en puissance, ineluctable vers les armes, est divinement mise en place par Abdelaziz dans une ironie bien bien jaune. Tout est irrevencieux (oui c'est mon mot du moment !)....D'ailleurs il faut savoir que l'auteur a ete oblige de fuir car nous sommes loin des dogmes religieux. En effet, ce village veut savourer sa vie, cela boit, cela chante, cela danse, cela s'ebat !

J'ai pris beaucoup de plaisir a vivre dans cette bourgade dans les 250 dernieres pages, a decouvrir des traditions. J'ai eu beaucoup de joie a vivre avec ces gens, leur relation sans arriere pensee, sans blame...et toute une fin, plus ou moins satisfaisante, car il s'agit de perdre pour mieux se retrouver. Mais vraiment c'etait une obligation...une revolution ne se fait pas sans destruction....

Bon Cannibal ne fera pas de critiques, elle n'a pas reussi

Posté par rachel17 à 11:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

dimanche 1 mai 2022

L'etoile du Nord

L'etoile du nord de DB JohnPour ce mois d'avril et dans le cadre du challenge coreen, nous nous sommes lancees, avec Magalie, dans un roman d'espionnage Nord americain situe dans le nord coreen: L'etoile du Nord de DB John.

Challenge coréen

Jenna doit sa naissance a la rencontre de son pere, capitaine US et noir, et de sa mere coreenne du sud durant la guerre des Corees. Elle est devenue une specialiste de cette partie du monde d'ou son recrutement surprise au sein de la CIA. Et oui les missiles nucleaires nord coreens commencent a apparaitre dans l'espace asiatique ! Mais voila Jenna n'est pas si simple que ca. Elle a perdu sa soeur jumelle, noyee d'apres les services policiers coreens. Cette disparation la hante terriblement ! va-t-elle se servir de tout le systeme d'espionnage US pour decouvrir la verite ? Car une operation d'enlevement nord coreenne echoue....sa soeur serait-elle encore vivante emprisonnee dans le grand nord ?

Je pense que c'est plus grand resume de livres que j'ecris lala. Il faut dire qu'il y a beaucoup de petites histoires a l'interieur de la grande histoire (un sacre effet tiroir). Car oui, Jenna reste l'heroine du livre. Mais il y a plein de personnages qui gravitent autour d'elle, et l'auteur nous les introduit de facon interessante. Nous savons d'ou ils/elles viennent, leur vie, leur position face a cette dictature et deviennent meme attachant(e)s ! Le colonel Cho, Mme Moon ont une grande part dans cette intrigue jusqu'a ce final assez interessant.

Mais tout n'est pas joyeux dans ce roman, on est loin d'un james Bond...il semblerait que l'auteur se soit inspire de faits veridiques, les enlevements, les camps, le laboratoire. Bref un livre haletant, horrible par moment car tellement bien decrit ! des courses poursuites rebondissantes. Mais mais, il a fallu cette scene dans le train Why ? mais Why ?....bref, je vais essayer de l'oublier comme les nords coreens et vous dire que cela reste tout un roman d'espionnage efficace qui se lit assez vite car limpide et le fait de vouloir absolument connaitre le devenir des heros (oui l'effet tiroir a toujours eu de l'effet sur moi !)

La critique de Magalie (qui a ete moins chaude que moi)

Posté par rachel17 à 08:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 28 avril 2022

Un voyage extraordinaire

L'extraordinaire voyage du samouraï HasekuraPour terminer le mois japonais (snif snif) j'ai decide de le relier a mon challenge mexicain...ouiiii c'est faisable grace a ce merveilleux livre: L'extraordinaire Voyage du samourai Kasekura de Shusaku Endo.

book trip - mexico bibli

mois au japon

4 samourais, de basses conditions, se retrouvent nommes ambassadeurs par leur maitre pour etablir des relations commerciales avec la nouvelle espagne (qui n'est autre que le Mexique sous domination espagnole). Ils seront aides par un franciscain, le pere Velasco. Ce dernier n'a qu'un seul but dans la vie: devenir l'eveque du Japon et christianiser toute cette peninsule ! Bon pour l'instant, il sert surtout de traducteur. Car nos pauvres ambassadeurs ne savent rien des hispanophones mais rien de rien.

Bon j'ai eu un peu de mal avec la premiere partie. Le pere Velasco etait assez caricaturale donc les parties de texte lui etant attribuees furent assez dures pour moi. En effet, dans ce roman, il y aura deux narrateurs; le samourai Hasekura et le franciscain et ses intrigues. Mais bon le voyage fut assez passionnant donc je n'ai pas lache le morceau. D'ailleurs, on retrouve la carte sur wikipedia

1280px-Hasekura_Travels

Alors comme vous voyez, le Mexique n'est qu'une partie de ce long et grand periple. Nous pouvons meme parler du premier contact franco-japonais durant ce voyage, (Saint-Tropez, 1615). Tout ne sera pas joyeux, nos samourais sont totalement deboussoles quasi maltraites dans ce monde turbulent de la politique et diplomatie, jusqu'au bout, meme chez eux. Et quand tout s'ecroule, quand tout est sans espoir, le pere Velasco deviendra un homme. Et la, j'ai eu beaucoup d'empathie pour ce passionne, ce fanatique. Et voir, tout ce monde, du Mexique au Pape, dans les yeux japonais, cela n'a pas de prix ! Oui le Mexique sous domination espagnole n'est pas vraiment joyeux: pauvrete, quasi esclavagisme, maltraitance tout y passe. La traversee de ce desert n'est pas folichonne mais vraiment interessante, la description nous la rend vivante.

Bref toute une aventure fascinante, avec des personnages qui restent totalement attachants, des rencontres hallucinantes. Un roman historique passionnant, bref ce fut, pour moi, une chouette lecture, malgre le petit bemol.

Posté par rachel17 à 12:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


lundi 25 avril 2022

Au prochain arret

Au prochain arret de Hiro ArikawaPour ce mois japonais, sera un magnifique livre: Au prochain arret de Hiro Arikawa

mois au japon

Dans ce roman, nous suivons les tribulations d'un petit train de banlieue et surtout, nous y rencontrons, de facon surprenante, ses usager(e)s ! Nous passons de passager(e) en passager(e). Nous decouvrons leur vie, surtout leur(s) probleme(s) et c'est finalement dans ce train que tout va se resoudre ! Mais ce que j'ai aime le plus (j'ai tout aime a vrai dire) c'est de les retrouver, de les revoir beaucoup heureux et se mettre a aider les autres de facon tout a fait involontaire !

Je dirais que c'est la vie de tous les jours qui se deroulent devant nos yeux avec beaucoup de philosophies, beaucoup d'amities, beaucoup de sentiments. Ce livre est un bijou car il est vrai que tout se passe bien et cela fait du bien de nos jours. 192 pages d'arret en d'arret, de personnage en personnage, de couple en couple, nous changeons de point de vue dans le wagon, nous decouvrons en meme temps un arriere pays japonais tranquille, car il faut bien visiter les gares et leurs alentours !

Bref j'ai vraiment aime ce petit livre, meme si on peut ecrire que tout est trop optimiste, pas grave, de temps en temps. Et je vous avouerais que cela me prend l'idee de le relire. c'est rafraichissant, c'est une sucrerie qui se mange avec douceur et lentement ! J'en redemande quoi ! Surtout prenez votre temps si vous decidez de le lire, c'est le genre de livre qui se savoure !

critique de Hilde

 

Posté par rachel17 à 10:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

vendredi 22 avril 2022

Panipat

Panipat_(film)_posterIl s'agit d'un film venant de Bollywood pour mes etapes indiennes: Panipat.

les etapes

Ce film parle d'une des plus grandes batailles qui va changer la face de ce coin de planete, entre l'Inde et l'Afghanistan ! Mais on est dans le mode Bollywood, alors il y aura de l'amouuuuur et des dances of course.

film indien 2

Cela reste 2h50 de visionnage, j'avouerais l'avoir vu en 2 fois. C'est assez bien enrobe, de chouettes envolees....mais bon deja le hero Sadashiv Rao Bhau m'a laissee assez froide, j'avais du mal a adherer....apres avoir passe ce petit malaise, je pense que j'ai vraiment apprecie. Je dirais meme que j'ai aime que les mechants, qui furent vraiment mechants, l'empereur d'afghanistan par exemple, ne furent pas si caricaturaux. La bataille finale est assez spectaculaire....mais bon on voit quand meme le budget minimal quand on remarque que tous les chateaux sont identiquement peints....oui de plein belles peintures murales....Bon ok peut-etre que toutes les constructions de cette epoque furent de ce style..donc meme signature architecturale, mais quand meme...;)

Vraiment ce fut un film bien plaisant a voir, j'ai vraiment bien aime...mais je vous avouerais, comme etant une fan absolue du style Wu Xia Pian (films de sabre en provenance de Chine, HK et Taiwan) style Hero, Le secret des poignards volants, The assassin, Tigre et Dagon etc etc, je reste assez critique face a Panipat. Mais comme je l'ecris et reecris, j'ai quand meme passe du bon temps mais pas aussi enthousiaste qu'apres un magnifique "les 3 royaumes" (mais quelle merveille ce film, la version longue of course)....2h50 il faut le faire et le temps a passe vite...;)

Critique de Katell

Posté par rachel17 à 09:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 19 avril 2022

Le musee du silence !

Le musee du silence de Yoko OgawaUn mois japonais ne pouvait pas se passer son Yogo Ogawa. J'ai jete mon devolu sur son musee du silence !

mois au japon

Un jeune museographe (je decouvre un metier) se retrouve dans un village paume a monter le projet d'une vieille tres tres mais alors tres acariatre ! Cette petite vieille vit dans une maison abondonnee avec sa fille adoptive et un couple a tout faire. Tout commence tranquillement, bien que la rencontre entre les 2 personnages est assez explosive. Mais comme d'habitude tout deviendra etrange sous l'ecriture de Ogawa. Mais alors vraiment etrange !

Deja le musee est un musee a part qu'il vous faudra decouvrir, le mystere doit rester entier ! Il y aura une drole de monastere ou les moines ne doivent pas parler mais servira bien a quelquechose ! Il y aura beaucoup de morts dont un attentat a la bombe....Mais surtout il y aura des relations, des decouvertes de personnages reels et morts (oui bien morts) tout en couleur qui trameront autour de cette petite vieille. Oui cela ne vous avance pas vraiment pour savoir si vous devez lire ce livre

Mais, avec Yoga, on entre toujours dans un autre univers, donc il va falloir penetrer petit a petit, de decouvertes en decouvertes...de suprises en surprises ! Et j'avoue que 2 mois apres l'avoir vu, et en ecrivant cette critique, je commence a l'apprecier....il est vrai qu'on ne garde que les meilleures emotions, a la fin !

Posté par rachel17 à 09:13 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

dimanche 17 avril 2022

Les 14 crocs !

Quatorze Crocs de Martin SolaresJe continue dans le polar mexicain et avec magalie. Et surtout de facon etrange je continue avec ce premier tome de ce simili "brigade des tigres dans le monde fantastique": "Quartoze crocs" de Martin Solares. Il est vrai que j'avais commence par le 2eme: "Mort dans le jardin de la lune". Bon tout de suite, je vous le dis, les lire dans l'ordre!

book trip - mexico bibli

En effet dans cet opus, c'est la decouverte de notre hero, Pierre Lenoir, son integration dans cette division bien speciale, et la connaissance de tout ce monde, assez etrange, qui va l'entourer dorenavant ! Donc il s'agit bien d'une introduction de 192 pages, de l'exploration de cet univers bien etrange !

J'ai vraiment aime ce Paris fantasmagorique, tout un ecosysteme avec ses codes. Nous sommes de l'autre cote du miroir. Les fantomes cotoient des animaux fantastiques. Bien sur cela nous donne une drole d'enquete mais j'ai totalement adhere. Cela fut un plaisir de suivre Lenoir et j'espere vraiment qu'il y aura un 3eme tome !

Bref, je trouve que cela se lit bien et avec beaucoup de plaisir

la critique de magalie, de fanja

Posté par rachel17 à 14:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 13 avril 2022

Tout un polar historique !

Meurtres à la cour du prince Genji de Nagao SeioJe devais lire un polar pour ce mois japonais. Il est vrai que d'habitude je lis un Keigo Higashino....Non mais vraiment il est excellent dans cet exercice....mais lala nop je me suis arretee devant ce titre et cette couverture : Meurtres a la cour du prince Genji de Nagao Seio 

mois au japon

Nous sommes a la cour de Heian, dans le Japon du XIe siècle. Tout y est complot, jalousie et meurtres. Mais de facon subtil, les meurtres sont resolus rapidement: la faute aux mauvais esprits. Mais il a fallu que Dame Murasak et le meilleur ami du Prince Genji, Chûjô, se mettent a enqueter pour decouvrir un monstre de perversite qui appartient vraiment a l'espece humaine !

Nous passons de meurtre en meurtre, de complot en complot, tout en vivant dans cette cours cherchant les meilleures places, aspirant le pouvoir total comme le ministre de droite et sa fille, l'epouse imperiale. Alors ce n'est pas gai, c'est assez sanguinolant, faut toujours regarder derriere soi. Tout est trahison, decheance. Etre aimee n'est vraiment pas de bonne augure. Mais la vengeance n'est pas loin, implacable, terrible et a long terme ! Mais ouah cela reste une description precise merveilleuse de cette epoque. Et le prince Genji dans tout cela ?

le dit du genjiIl faut savoir qu'il s'agit d'une reprise vraiment moderne du "conte de Genji" ecrit par Murasaki Shikibu (XIe siecle), la fameuse dame Murasak. Et dans la preface (a lire vraiment), il reste un personnage assez obscur dans l'histoire japonais. Deja Genji signifie prince....donc cela reste un terme general qui peut representer n'importe quel prince. Et lala il apparait sous un jour vraiment tenebreux. Le prince se trouve coince entre une ecriture feminine totalement eprise et une vision masculine qui veut montrer que le monde n'est pas parfait ?

Bref, un livre qui se lit bien, mais pucha, game of the throne reste ridicule a cote, donc il faut s'accrocher lors de descriptions bien detaillees et surtout pas aux personnages !...Mais j'avoue avoir une grande envie de voir le cote bien feminin de cette histoire ! Cela va etre un peu plus complet deja, 1459 pages a la place des 320 pages modernes !

Posté par rachel17 à 09:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]