Le dernier mot de Hanif KureishiLe mois de Juin devient automatiquement anglais par ici...et bien sur on va commencer par l'entamer avec un bon: "Le dernier mot" de Hanif Kureishi.

mois anglais

Harry Jonhson est un ecrivain carrieriste sans fin, dans sa vie publique et vie privee, rien ne lui resiste, femmes et succes. Alors son manager lui propose d'ecrire sur un auteur d'origine indienne, Mamoon Azam, qui a eu son moment de gloire et de scandales. Harry se trouve embarquer dans une histoire sans fin et dans une maison a la campagne ou rien ne se passe comme il le souhaiterait ! En effet le vieil indien ne va, en fin de compte, pas se livrer aussi facilement et il va meme retourner les questions contre le petit Harry, qui commence a voir des morts, des envies et a s'introspecter.

Comme d'habitude, j'ai trouve le hero de Hanif totalement antipathique mais cet auteur arrive a me passionner pour son histoire car ses personnages restent totalement entier. Et, en effet, beaucoup tourne autour de cette maison, de ce personnage. Bref, cela ne se termine pas en huit clos et heureusement ! Mais a la fin on n'en saura pas plus et je pense que c'est bien.

Je me passionne de plus en plus pour cet auteur, j'avais deja critique son intimite et son bouddha. Tout un univers fascinant a chaque fois, un peu etrange et surtout derangeant !