La maison ou je suis mort autrefois de Keigo HigashinoUn bon mois du japon doit forcement passer par un polar et quoi de mieux de se lancer dans ce petit (254 pages) de Keigo Higashino: " La maison ou je suis mort autrefois " (tout un programme).

un mois au japon petit

Le narrateur se voit contacter par son ancienne petite amie de college/universite: Sayaka, il ne sait que faire que dire...Elle semble vraiment perdue mais elle veut surtout savoir pourquoi elle est une si mauvaise mere, elle veut savoir pourquoi tout a disparu dans sa vie avant ses 5 ans et surtout pourquoi son pere lui a legue une clef d'une mysterieuse maison. Le voila embarque malgre lui dans une enquete bien etrange !

Et bin j'ai vraiment aime les suivre dans les meandres de cette maison vide, deserte , il devait rester une fin de semaine, on y est reste beaucoup plus longtemps ! Il faut dire que la decouverte du livre intime d'un garcon va nous intriguer et je n'ai plus lache le morceau jusqu'a savoir, jusqu'a connaitre la tragedie de cette famille qui habitait dans cette maison maudite. Et surtout connaitre le secret de Sayaka...un terrible secret...Bon une partie est tout a fait attendue, assez evidente....mais l'autre toute une surprise.

Et puis il y a la narration de Keigo Higashino qui nous entraine dans un suspens, dans une angoisse permanente, il nous lache les indices petit a petit, il nous mene par le bout du nez jusqu'a l'apotheose finale..vraiment un bien bon polar !

La critique de Hilde