je ne vais parler ici que des êtres vivants et non moribonds...je conserve cela pour mon autre blog...que du plaisirs que du plaisirs par ici falling_flowersfalling_flowersfalling_flowersfalling_flowers

comme vous le savez le chili. c'est environ 4500 km de côtes (je ne compte pas celles de îles) alors commençons par le monde aquatique..moi qui suis plutôt terrestre, j'ai trouvé celà grandiose: c'est une véritable féerie des couleurs!

(cliquez dessus pour agrandir)

monde_aquatique

et encore il manque les anémones oranges et les concombres de mer violacés.

et les grandes balanes! c un excellent met...un vrai régal...c vrai qu'avec nos petites balanes, il en faudrait des champs pour se satisfaire et aussi, surtout, celà se dit "picoroco" et non "picoloco"...le premier, c'est le fameux R roulé, tendance à se ressembler à la prononciation et le deuxième terme signifie les attributs masculins..cela fait bien rire les pêcheurs chiliens! alors beaucoup d'entrainement et de pratique...on peut réussir à les savourer tranquillement.

Et le monde terrestre...bin c beaucoup beaucoup beaucoup d'oiseaux...c'est quand même le desert et la mer (drôle d'association)!

(cliquez dessus pour agrandir)

terrestre

oups desolée pour la fautes de frappe (toujours la faute de l'ordi après tout!) pélican et non pellican...honte à moi..abrutiouquoi6puhouhouhouhouh...mais ici, ils ne les aiment pas trop..y'en a trop, ils sont partout...un peu, beaucoup, comme les écureuils au Canada..on reconnait tout de suite un touriste de par ses exclamations de joiesantanas

bon coté tricot: rien de rien à l'horizon...honte à moi...pas trop le temps en ce moment!